Sunu2012: une plate-forme Web au service de la démocratie

SUNU2012 is a web based project conceived to improve people access to information, political participation, transparency of democratic processes and accountability of politicians. SUNU is at the same time a tool of information and a space for sharing and participation available for  the Senegalese citizens. It has been conceived and launched in 2011 by Cheick Fall, a young activist and journalist based in Dakar, together with a network of Senegalese bloggers, as a response to the request by the Senegalese people of more transparency in the political processes. It has become very popular during the  2012 Senegalese presidential elections, functioning as a people based monitoring system of the entire electoral process. SUNU - meaning 'notre' in French and 'ours' in English - suggests that the elections belong to the people, to the Senegalese people! Read below the article by Cheikh Fall & Marie-Anne O'Reilly in French.

Cheikh Fall & Marie-Anne O'Reilly. Comment veiller sur la transparence des processus électoraux? Comment enrichir la transparence et améliorer la bonne gouvernance dans une démocratie? C'est en voulant apporter des éléments de réponse que le projet web citoyen Sunu2012 a été porté sur les fonds baptismaux. Sunu2012 est un projet web que j'ai conçu avec le réseau des blogueurs sénégalais sur la base d'une initiative citoyenne et volontariste pour la transparence du processus démocratique. Piloté par de jeunes activits sénégalais et lancé depuis juin 2011, le projet a rencontré un succès fulgurant durant l'élection présidentielle sénégalaise de 2012.

En tant qu'initiateur du projet nous nous considérons comme des citoyens qui œuvrent pour la démocratie. Car les médias traditionnels, selon moi, ne donnent pas toutes les informations au citoyen. C’est pour combler ce manque que j'ai nvesti la Toile, et plus particulièrement les réseaux sociaux. Le but était d’utiliser tout le potentiel des nouvelles technologies de l’information et des communications afin de sensibiliser les citoyens aux enjeux des élections. Les objectifs poursuivis se situaient donc sur trois axes : l’accès à l’information et la participation citoyenne, la transparence du processus démocratique et l’implication des acteurs politiques.

Accès à l’information et participation citoyenne

Sunu2012 est à la fois un outil d’informations et un espace virtuel d’échanges entre citoyens Sénégalais. Le site donne une interface commune qui présente tous les candidats, leur programme, leur agenda et leur parcours. Chaque candidat a son profil personnel qu'il gère lui-même. Les informations y sont déployées par lui-même ou par sa cellule de communication attitrée pour cette tâche. Les citoyens y ont aussi la possibilité de s’exprimer sur n’importe quel fait par rapport à un candidat. Sans position partisane, ils soumettent leurs commentaires, portent des jugements et critiquent les programmes politiques proposés par les différents protagonistes. C’est un moyen de retrouvailles entre Sénégalais pour discuter de la situation politique, pour s’informer et en même temps pour donner son point de vue par rapport au processus électoral.

La plate-forme vise à encourager la participation citoyenne, dans l’optique non seulement d’inciter les gens à voter massivement, mais aussi à s’informer rigoureusement sur les programmes électoraux des partis afin de faire un choix éclairé le jour du vote. C’est une invitation à s’approprier les nouvelles technologies pour investir la sphère politique et devenir chacun des vecteurs d’information et de changement pour assurer le respect du processus démocratique tout au long de la campagne. Tel que je l'ai expliqué, nous voulons réveiller l'esprit citoyen de chaque Sénégalais, en incitant à aller voter, à devenir des citoyens modèles. "Sunu" ("notre" en français), ça veut dire que ces élections nous appartiennent, à nous les citoyens sénégalais.

La plate-forme veut amener le citoyen sénégalais à prendre conscience qu’il a son mot à dire dans ce processus électoral. Il s’agit de donner la parole aux Sénégalais en leur disant que cette élection présidentielle leur appartient, du moment où c’est le rôle des citoyens de choisir qui va diriger le pays. Tout est mis en jeu pour les que Sénégalais prennent en compte l'enjeu et l'importance de ces élections en leur donnant un rôle actif à jouer dans le processus démocratique et en incitant chacun à devenir un citoyen modèle. Plutôt que d’inciter à la violence, Sunu2012 mise plutôt sur des élections libres, transparentes et démocratiques pour assurer des lendemains meilleurs au Sénégal.

Sunu2012, c’est aussi une initiative pour inciter les citoyens Sénégalais à s’intéresser davantage à l’Internet et ses nombreuses possibilités. La portée des nouvelles technologies permet en effet de véhiculer le message de la population sénégalaise aux quatre coins du monde. En regard des événements en Tunisie et en Égypte, cela part aussi du constat qu’il faut, en Afrique et plus précisément au Sénégal, amener les gens à s'investir de façon citoyenne dans les processus démocratiques en y associant les nouvelles technologies.

Ainsi, le site a fait l’objet d’une mobilisation sans précédent auprès des internautes, tant au niveau des échanges entre citoyens qu’au niveau du partage d’informations. L’utilisation des médias sociaux à cet effet a d’ailleurs permis de toucher une grande partie de la jeunesse sénégalaise présente sur ces réseaux. Mais surtout, l’initiative a permis de leur donner une voix, une tribune d’expression pour leurs craintes, leurs questions, leurs frustrations, mais aussi leurs espoirs. Avec Sunu2012, l’internaute a toute la liberté de s’exprimer librement, de façon indépendante et citoyenne.

Transparence du processus démocratique

Sunu2012 veut informer de façon citoyenne et patriotique. Ainsi, tous les quatorze candidats figurent sur la plate-forme, sans aucun parti pris. Neutralité est le mot d’ordre afin de répondre aux exigences de la démocratie et du scrutin électoral. Avec la mise en ligne d’une abondante quantité d’informations, les citoyens ont tous les outils nécessaires à portée de mains pour prendre une décision éclairée le jour du vote. Cet accès à une information non partisane est le premier gage d’une transparence au niveau du processus démocratique.

Sunu2012 a aussi des ramifications sur Facebook et Twitter, ce qui permet à tous les internautes ayant une information sur l’élection présidentielle de la partager et de la rendre accessible à tous. La plate-forme incarne ainsi une veille démocratique aux multiples branches ; sur les réseaux sociaux, mais aussi grâce à son blogue à vocation 100% participative et citoyenne qui assure une couverture médiatique sans précédent. C'est aussi une chaîne vidéo sur YouTube, des ramifications sur des plateformes médias et sur les blogues de journalistes.

Toutes ces sources d’information forment une veille quasi permanente, susceptible de révéler toute anomalie politique. Les internautes Sénégalais se sont ainsi transformés en e-observateurs en partageant sur le Web toute information d’intérêt public, assurant ainsi un rôle de sentinelle de la démocratie tout au long de la campagne électorale.

L’utilisation de Twitter a notamment permis aux citoyens de couvrir les manifestations et d’informer en temps réel sur le déroulement des événements à partir de leur téléphone portable, permettant par le fait même de commenter directement ce qui se passe sur les lieux et d’éviter toute censure de la part de la presse ou des politiciens. De même, ces mêmes téléphones portables permettaient souvent de filmer et de prendre des photos pour ensuite les partager via les médias sociaux, donnant ainsi accès à de nouveaux points de vue qui ne sont pas nécessairement représentés par les médias.

Cette veille citoyenne sur Twitter a entre autres permis de rectifier certaines informations auprès des médias. Ainsi, certains médias sociaux relayaient mal l'information en expliquant que les manifestations étaient dues à l'invalidation de la candidature de Youssou N'dour. C'est sur le fil sunu2012 (fil sur lequel est centralisé toutes informations politiques diffusées sur le Sénégal ) que cette mauvaise information a été corrigée, alors que les manifestants déploraient plutôt la validation de la candidature de Wade. Une forte veille sur le fichier électoral m'a également permis de percer à jour une faille sur la plateforme en ligne de la base de données des inscrits dans le fichier election2012.sn. Mon billet publié dans mon blog et diffusé sur le fil sunu2012 permettra plus tard de corriger cette erreur.

De même, après les élections, la plate-forme Sunu2012 est appelée à continuer ses activités et à devenir un observatoire de tous les processus démocratiques au Sénégal. C'est par le fact-checking que les cyber-activistes sénégalais comptent suivre pas à pas les politiques qui ont des responsabilités dans l'appareil d'état.

Implication des acteurs politiques avec les nouveaux médias

La dernière facette du projet vise à augmenter la présence des politiciens sur le Web et dans les réseaux sociaux en général afin qu’ils puissent exposer en détails leur programme, toujours dans une idée de transparence du processus démocratique. Les politiciens au Sénégal sont pour ainsi dire absents de la Toile, pourtant ce n’est pas faute ni d’éducation, ni de moyens, ni d’accès à l’informatique ou à une connexion. Ainsi, d’une part, il y a une sensibilisation qui est effectuée auprès des politiciens quant à l’importance de leur présence sur le web, non seulement en guise de publicité, pour rejoindre entre autre l’électorat que représente la jeunesse, mais aussi en tant que gage de crédibilité. En effet, la présence sur Internet implique une certaine ouverture de la part du candidat, non seulement à la technologie, mais aussi aux possibilités offertes par Internet, et démontre finalement un respect du politicien pour le processus démocratique puisqu’il est prêt à s’y soumettre en jouant la carte de la transparence avec son programme affiché en ligne. Publier son programme, c’est finalement donner une preuve à la population que le parti est structuré et quelles sont ses idées et lignes politiques. Les paroles des candidats s’envolent après les élections, lorsque les remous de la campagne s’éteignent, mais les écrits, eux, demeurent…

D’autre part, l’implication des acteurs politiques sur Internet, c’est aussi les inciter à créer des liens avec la population, par le biais des réseaux sociaux notamment, afin de donner une plate-forme d’échanges entre candidats et citoyens. Ceux-ci peuvent poser des questions aux candidats, éclaircir des enjeux qui peuvent leur paraître obscurs, leur demander leur position sur telle question, etc. Encore une fois, c’est donner tous les outils nécessaires aux citoyens pour faire un choix éclairé. Favoriser l’utilisation des réseaux sociaux par les politiciens, c’est instaurer une dynamique d’échange pour la bonne gouvernance du pays. Sunu2012 prône au fait une démocratie dans laquelle les citoyens sont véritablement écoutés, pour arriver à une mouvance politique qui part du bas pour aller vers le haut et non plus simplement une politique imposée par les dirigeants.

Certes, plusieurs politiciens et partis politiques sont très peu présents sur le Web et l’utilisation des réseaux sociaux par ceux-ci est réduite, mais la plate-forme Sunu2012 a néanmoins été un premier pas en ce sens en instaurant de nouveaux critères de transparence et d’échange pour la campagne électorale.

E-démocratie en Afrique

Rarement une élection dans un pays de l’Afrique de l’Ouest aura suscité un si grand intérêt sur les médias sociaux et pour les médias tout court. Les Sénégalais se sont mobilisés sur la Toile pour marquer leur détermination et leur volonté à œuvrer pour la victoire de la démocratie. Au premier et au deuxième tour en février et mars 2012, le Sénégal a voté dans la paix, et a démontré de la façon la plus magistrale possible, que les réseaux sociaux font et feront désormais partie de cette démocratie. Avec tout le succès qu’a connu le site Sunu2012 pendant la campagne électorale, mais surtout avec l’ampleur de la participation citoyenne pendant la campagne, le Sénégal reste la plus belle vitrine de la démocratie africaine.

Plus encore, Sunu2012 a démontré la puissance du Web en tant que vecteur de changement, ainsi que la vitalité de la liberté d’expression au sein de cet écosystème informationnel. Les internautes sénégalais sont maintenant présents pour veiller au respect de la transparence, de l'équité et de la légalité des élections. Désormais, il faudra compter avec Twitter et Facebook dans les élections, au Sénégal comme partout en Afrique, et ailleurs.

*This is a follow up article of Development 55.4 'African Strategies for Transformation'

 

about the author

DevelopmentPLUS's picture

DevelopmentPLUS is the online component of SID Journal Development on the SID Forum with the latest interviews, photo essays and conversations pieces. Follow DevelopmentPLUS and add your point of view!

DevelopmentPLUS's picture

DevelopmentPLUS is the online component of SID Journal Development on the SID Forum with the latest interviews, photo essays and conversations pieces. Follow DevelopmentPLUS and add your point of view!

DevelopmentPLUS's picture

DevelopmentPLUS is the online component of SID Journal Development on the SID Forum with the latest interviews, photo essays and conversations pieces. Follow DevelopmentPLUS and add your point of view!

DevelopmentPLUS's picture

DevelopmentPLUS is the online component of SID Journal Development on the SID Forum with the latest interviews, photo essays and conversations pieces. Follow DevelopmentPLUS and add your point of view!

DevelopmentPLUS's picture

DevelopmentPLUS is the online component of SID Journal Development on the SID Forum with the latest interviews, photo essays and conversations pieces. Follow DevelopmentPLUS and add your point of view!

DevelopmentPLUS's picture

DevelopmentPLUS is the online component of SID Journal Development on the SID Forum with the latest interviews, photo essays and conversations pieces. Follow DevelopmentPLUS and add your point of view!

DevelopmentPLUS's picture

DevelopmentPLUS is the online component of SID Journal Development on the SID Forum with the latest interviews, photo essays and conversations pieces. Follow DevelopmentPLUS and add your point of view!

DevelopmentPLUS's picture

DevelopmentPLUS is the online component of SID Journal Development on the SID Forum with the latest interviews, photo essays and conversations pieces. Follow DevelopmentPLUS and add your point of view!

DevelopmentPLUS's picture

DevelopmentPLUS is the online component of SID Journal Development on the SID Forum with the latest interviews, photo essays and conversations pieces. Follow DevelopmentPLUS and add your point of view!

DevelopmentPLUS's picture

DevelopmentPLUS is the online component of SID Journal Development on the SID Forum with the latest interviews, photo essays and conversations pieces. Follow DevelopmentPLUS and add your point of view!